BELLE MUSIQUE

Signature lou sand.jpg

Jamais plus belle musique fut entendue,
Quand nos voix se sont tues,
Pour laisser nos âmes en silence,
Pour laisser nos mains faire d’autres danses.

Dans tes baisers, il y avait un goût de liberté,
Quand nos langues se délectaient,
Dans ton regard endiablé, résonnait le mot passionné,
Quand nos doigts se touchaient.

Un si bel air était joué,
Lorsque nos corps s’enlaçaient,
Ta main dans mes cheveux, caressés,
Ton odeur sur ma peau, à jamais.

Maintenant, je te laisse dans mes souvenirs,
Ivre de nos tendresses, de nos désirs,
La musique s’est arrêtée, sans un bruit,
Au son d’une larme infini.

Abonnez-vous pour être prévenu des prochains poèmes

beberoilion8.tif