Rechercher
  • lousand

Survivre au départ à l'école

Mis à jour : 10 déc. 2020



Le réveil sonne et la même journée recommence.

Et vous n'avez pas du tout envie !


Vous devez vous lever avant vos enfants, préparez le petit déjeuner !

Et c’est parti ! Le compte à rebours commence avant l’heure fatidique de déposer vos enfants.


Que vous ayez un, deux ou tout une colonie de marmaille, il y a des matins où rien ne va.

Le plus grand ne retrouve pas son cahier de devoirs, la plus petite vient de renverser son bol de lait par terre, et le cadet a décidé qu’aujourd’hui il ne porterait pas le pull que vous lui aviez choisi.


Pourtant avec toute la bienveillance que vous aviez, vous aviez bien dit qu’il fallait préparer son sac avant, qu’il fallait faire attention avec le petit déjeuner, et hier c’était pourtant le pull qu’il préférait !


Mais non aujourd’hui rien ne va, et pour faire simple :

Ce n’est pas votre faute !


Vos enfants ont leurs humeurs, leurs vies, leurs émotions… Et tout ce qu’ils ressentent n’est pas votre faute !

Vous n’êtes pas responsable de tout !

Vous pouvez gérer pleins de choses :

- Que vos enfants aient à manger (même si c’est un repas qu’ils n’aiment pas)

- Que vos enfants aient des vêtements (même un peu sale, même pas à leurs goût)

- Et surtout que vos enfants sachent que vous les aimez, mais que vous n’êtes pas infaillible !


Fini le rôle de Wonder Maman !


Vous avez le droit d’être fatigué, vous avez le droit de pleurer, vous avez le droit de ne pas avoir envie de manger sainement, ou de vouloir trainer en pyjama !


Oui, si c’est votre besoin, vous avez le droit de vous écouter !


Alors pour survivre le matin au départ à l’école, soyez sur d’une chose :


Ce n’est pas votre faute si rien ne va !


Et rassurez-vous, un jour sans que vous vous en rendiez compte, tout fonctionnera, vous serez même étonnée que tout le monde soit prêt si tôt !

(Bon le lendemain ne rêvait pas trop, deux fois de suite ce serait dingue… Mais qui sait ?)


Et aujourd’hui exceptionnellement, prenez le temps devant l’école, devant le collège ou même devant le lycée de votre enfant, prenez le temps d’ouvrir les yeux et de regarder les autres parents :


Oui, vous n’êtes pas seule à ne pas être parfaite, et heureusement cela fait notre richesse !



N’hésitez pas à m’écrire pour me partager vos rituels du matin, ou vos galères ! Un jour, promis, tout cela sera de bons souvenirs…











4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout